Vous avez été nommé syndic de copropriété bénévole de votre résidence lors de la dernière assemblée générale. Vous prenez votre mission très au sérieux et avez à cœur de bien remplir vos fonctions. Syndic4you vous donne dès lors 10 conseils pour assurer la satisfaction des occupants de votre immeuble en gérant efficacement votre copropriété. Respectez-les scrupuleusement et les autres copropriétaires ne jureront que par vous !

 

Sommaire

1. Placer la communication au cœur de tous les échanges

2. Gérer à la perfection le personnel de la copropriété

3. Rechercher les tarifs les plus compétitifs pour les contrats de l'immeuble

4. Miser sur l'entraide et l'entente des voisins

5. Tenir scrupuleusement à jour les comptes et les documents administratifs relatifs à la copropriété

6. Se tenir au courant des lois et de leurs conséquences

7. Assurer un suivi de chantier comme un pro

8. Faire appliquer le règlement de copropriété

9. Favoriser de bonnes relations entre les voisins et copropriétaires

10. Faites économiser de l'argent à la copropriété

1. Placer la communication au cœur de tous les échanges 


On ne le répètera jamais assez, mais communiquer reste la meilleure solution pour s’entendre. Vous souhaitez modifier quelque chose dans le fonctionnement de la copropriété ? Plutôt que de faire passer l’information discrètement dans la prochaine convocation d’assemblée générale, parlez-en de vive voix avec les autres copropriétaires.

Le syndic bénévole a l’avantage de vivre au sein de la résidence qu’il gère. Il peut donc facilement échanger avec les autres copropriétaires concernant la bonne administration de la résidence sans recourir aux voies officielles.

2. Gérer à la perfection le personnel de la copropriété

Vous trouvez que l’entreprise de nettoyage des communs bâcle son travail depuis quelques semaines ? Plutôt que d’attendre que les autres copropriétaires se plaignent, prenez les choses en main.

Le personnel qui entretient la copropriété doit offrir une satisfaction totale. Dans le cas contraire, une mise au point s’impose.

3. Rechercher les tarifs les plus compétitifs pour les contrats de l’immeuble


Si vous trouvez que certains contrats signés au sein de la copropriété ne sont pas compétitifs, demandez des devis à de nouveaux prestataires.

Les autres copropriétaires apprécieront votre esprit d’initiative !

4. Miser sur l’entraide et l’entente entre voisins

En tant que syndic bénévole, les copropriétaires de votre immeuble savent que vous n’êtes pas expert en tout. N’hésitez pas à faire appel à leurs compétences s’ils peuvent contribuer à la bonne gestion de la copropriété.

Ils se feront un plaisir de vous aider et apprécieront que vous reconnaissez vos limites.

5. Tenir scrupuleusement à jour les comptes et les documents administratifs relatifs à la copropriété

Votre rôle principal consiste à assurer la bonne gestion de la copropriété et à respecter les contraintes légales en vigueur.

Veillez à réaliser à la perfection vos tâches administratives et vos missions comptables et financières. Ce sont des sujets sur lesquels les copropriétaires ne plaisantent généralement pas.

6. Se tenir au courant des lois et de leurs conséquences

Vous n’y connaissez peut-être rien en droit, mais en tant que syndic bénévole, vous devez veiller aux intérêts des copropriétaires et au bon fonctionnement de l’immeuble. Par conséquent, vous avez le devoir de vous tenir informé de la loi.

Des changements ou des modifications peuvent effectivement avoir de lourdes conséquences sur vos obligations administratives et financières. Nos experts Syndic4you vous tiennent au courant des dernières modifications et évolutions de la loi. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

7. Assurer un suivi de chantier comme un pro

Si des travaux sont votés, assurez scrupuleusement le suivi du chantier, véritable source de stress dans une copropriété. Si des problèmes surviennent, c’est vers vous que se tourneront immédiatement les copropriétaires.

Prenez les devants et ne quittez pas les ouvriers des yeux !

8. Faire appliquer le règlement de copropriété

La base d’une bonne entente au sein d’une copropriété réside dans l’application du règlement interne.

Si vous constatez des infractions, mentionnez-le à qui de droit avant que la situation ne s’envenime.

9. Favoriser de bonnes relations entre les voisins et copropriétaires

En tant que syndic bénévole, vous représentez un interlocuteur de choix pour gérer les conflits de voisinage.

N’attendez pas que des voisins vous sollicitent pour régler un différend ; initiez le dialogue.

10. Faites économiser de l’argent à la copropriété

Pour contenter l’ensemble des copropriétaires, la meilleure solution consiste à leur faire économiser de l’argent ! Appliquez tous les conseils précédents et les finances de votre copropriété devraient très bien se porter.

Nouveau call-to-action


Syndic4you vous accompagne au quotidien pour rendre votre rôle de syndic bénévole plus simple, mais toujours aussi captivant. Contactez-nous sans attendre.